À Propos

À propos de Mooselook

Les Nouvelles

08.15.2020

Nouveau pour 2021.

Wobbler 160, 140 et 380 en couleur Perchaude. Également pour 2021, nouveau Mooselook Thinfish argent et bleu.

04.03.2020

Décalques Holographiques pour le Wobbler.

Les nouveaux décalques holographiques de la série Jelly ont été popularisés par les pêcheurs de salmonidés de la côte ouest.  Ils seront dorénavant disponibles partout dans le monde grâce à leur éinclusion dans la gamme Mooselook. La composition holographique du ruban reflète la lumière de différentes couleurs selon l’angle de réfraction. Maintenant disponibles dans la sélection Wobbler.

04.03.2020

Nouveau pour 2020: couleur 59, Noir et Mauve.

Le Wobbler en fini noir et mauve, verso argent est une combinaison gagnante classique! Rehaussée par les reflèts de son dos en argent veritable, cette cuillère fera un tabac.

04.03.2020

Nouvelles couleurs dans la série Winnie.

Cuillère éprouvée pour les truites et les saumons, la Winnie sera offerte en trois nouveaux coloris peints pour 2021.  Ceux-ci sont BLRD – Bleu et Rouge sur une base argent

nid-d’abeille, PWD – Rose à pois blancs sur fond argent et YO – Jaune et Orange fluorescents sur fond argent.  Toutes les Winnies sont ornées d’un œil holographique stimulant les attaques.

NOTRE HISTOIRE

 

Le Wobbler de Mooselok est la creation la plus célèbre de la compagnie J. A. Greene. Un favori des pêcheurs de truite et de saumon depuis de generation, c’est toujours le leurre le plus populaire pour ces espèces dans l’état du Maine. La couleur originale cuivrée reste encore aujourd’hui la plus productive dans cette région.

 

Les leurres Mooselook ont été développés pour utilisation sur les légendaires eaux à truites et à saumons du nord du Maine, notamment celles du lac Mooselookmeguntic qui a donné son nom à la compagnie.  N’allez cependant pas limiter votre utilisation aux salmonidés! Tous les poissons apprécient les Wobbler de Mooselook.

 

Ce leurre mythique a connnu ses débuts au courant des années 1930 quand John Zelonka, vendeur d’assurances de son état, et son épouse Annie, tous deux pêcheurs aguerris, l’ont développé.  La légende veut que John ait changé son nom pour éviter la confusion avec un autre vendeur d’assurances de la région aussi appelé Zelonka.  Zelonka se traduisant en anglais par « green », soit la couleur verte.

 

John Greene s’occupa de la compagnie jusqu’en 1958, année ou à cause de sa santé déclinante il s’adjoint les services de Mike Yerka, son demi frêre.  À la mort de John en 1960, Mike prit les rênes avec son frêre Joe et leurs épouses respectives.

 

Helen, l’épouse de Joe, s’occupait de la comptabilité tandis que Joe devenait la figure publique de la compagnie.  Il visitait les foires commerciales et crééait un fort réseau de détaillants, distributeurs et figures médiatiques en nouvelle Angleterre.  Joe devint tef dans les organisations de promotion du plein-air.  La NEOWA, association des écrivains de plein-air  de la Nouvelle-Angleterre, présente encore aujourd’hui une bourse d’étude en son nom pour encourager la relève.

 

Pour sa part, Mike était en charge de la production.  Il s’occupait des inventaires, commandait et apprêtait les livraisons de matières premières et faisait la liaison avec les nombreuses compagnies locales qui sous-traitaient la production des leurres, ainsi que celles qui faisaient le placage et la peinture.  Il s’occupait aussi de l’emballage, de la préparation de commandes et des expéditions.

 

La seule étape que Mike ne réalisait pas était l’assemblage des leurres, celle-ci étant assurée par sa femme aussi nommée Helen.  Celle-ci était la véritable star de la production.  Depuis son entrée en fonction en 1960, et pour plus de 40 ans, chaque leurre de Mooselook a été assemblé par les mains expertes de Helen et ses pinces de joallier.  Lorsque la compagnie acquiert une machine à empaqueter, c’est aussi elle qui assura cette fonction primordiale.

 

À la mort de Annie en 1982, Joe, Mike et les deux Helen continuèrent à produire des leurres ensemble jusqu’à la mort de Joe en 1994.  Mike et sa femme assurerent alors la continuité, avec l’aide de leur beau-fils Alan Bourgeois qui se joint à la compagnie pour aider à l’expédition et l’empaquetage.

 La longévité est une affaire de famille.  Mike et Helen continuèrent à produire les Wobbler jusqu’en 2002 quand, à l’âge de 85 ans, Mike vendit la compagnie Mooselook à Brecks.

 

La compagnie J. A. Greene représente l’histoire d’amour d’une famille élargie pour la pêche et les pêcheurs.  C’est in véritable testament à la mémoire de l’homme remarquable qui a fondé la compagnie et dont la famille maintint la vision pendant plus de 40 ans.

 

Brecks honore aussi cette vision en gardant la, la taille, la courbure et le poids qui ont fait le succès des Wobblers originaux.  La sélectino a évolué au fil des années pour inclure de nouvelles tailles, styles et couleurs.  Les placages de Mooselook, comme tous ceux de la famille Brecks, sont maintenant réalisés avec de l’argent véritable et de l’or 24 carats.  L’ajout de finis ultra brillants et de peintures réactives aux UV appliquées avec précision a permis d’amener les Wobbler fermement dans le 21e siècle.  Ils continuent d’offrir au pêcheurs une expérience de pêche inégalée.

 

Images fournies par Elizabeth Bourgeois, Fille de feu Mike Yerka.

COMMUNAUTÉ/MEDIA

TÉLÉCHARGEMENTS

Copyrights Brecks Inc. 2020. Tous droits réservés.